VOICI UN NOUVEL AUTEUR QUI A FAIT CONFIANCE AUX EDITIONS DE LA MORELLE

TONY JAGU 

 

DANS LE JOURNAL DE CE MATIN

**

Dans son second volet de l'histoire du cinéma, Tony Jagu, auteur de plusieurs livres et cinéphile depuis sa plus tendre enfance, retrace la production cinématographique du Front populaire et ses drapeaux rouges jusqu'à la Libération de Paris. Il évoque, notamment, les chefs-d'œuvre de Jean Renoir avant l'occupation allemande.

 

En 1940, avec la collaboration s'ouvrait l'âge d'or du cinéma français car durant la guerre on produisit plus de 220 films, dont à peine une trentaine de longs métrages sortis par la Continental, société de production créée par Joseph Goebbels et dirigée par Alfred Greven. Dans ce livre, Tony Jagu s'intéresse aux parcours des actrices et acteurs, intellectuels et écrivains qui ont travaillé malgré la censure de Vichy et la propagande nazie.

Ne fallait-il pas collaborer, même passivement pour continuer à tourner un film ? Tony Jagu précise : « Pour écrire cet ouvrage je me suis imprégné de cette époque sombre drapée d'imaginaire et je dresse la liste des films marquants à voir ou à revoir. La filmographie entraîne les lecteurs sur les plages du débarquement en Algérie puis en Normandie, en traitant du nazisme dans le cinéma allemand et de la propagande du cinéma américain, de l'épuration, du mythe de la résistance ».

Passionné par le septième art, Tony Jagu, spectateur attentif et critique averti, a participé à de nombreux festivals. Il ajoute : « Mon ambition pour la Touraine serait de créer un festival avec des films populaires, comme on savait en faire dans les années 1970-1980 afin d'attirer les jeunes et moins jeunes vers le cinéma. »

 

« Les carnets d'un cinéphile », du Front populaire à la Libération. Éditions de La Morelle, 212 pages. Prix : 18 euros.

J'ai mis ce livre en pages, donc je l'ai lu!

super intéressant pour les amateurs de cinéma ancien nouveau