Bonjour les amies,

Bientôt le départ pour moi, ma fille viendra chez moi garder la maison.

Je suis allée chez mon généraliste, pour qu'il me prescrive quelques remèdes pour partir tranquille. Soudain il me sort une lettre de son tiroir. C'était celle d'un rhumatologue que je n'avais vu qu'une SEULE fois..comme celui-ci refusait  catégoriquement de continuer le traitement contre ma polyarthrite, que j'ai depuis 12 ans, prescrit par son confrère retraité, je ne suis pas retournée le voir. il me refusait tout ce que je lui demandais, il me disait que le xanax, décontractant utile, devait être prescrit par un psy , le forlax par un généralsite....ce qui me faisait 3 visites alors que l'autre rhumato me prescrivait le tout de son propre chef...en revanche, il me faisait, comme à ses autres consultants, des tas de radios qui lui rapportent..les gens dans ma ville le surnomme "docteur radio"...et le trou de la sécu?  je suis sortie de chez lui en pleurant, tressée au possible.

Dans sa lettre envoyée à mon généraliste, il mentionne qu'il ne m'a pas revue et que je ne retrouverai sans doute jamais un autre rhumato qui acceptera de me suivre...

Un médecin n'a pas le droit de dire ça!

Même mon généralsite était de mon côté...le pauvre m'a prise dans ses bras et m'a embrassée, car il sait que j'ai de bons rapports avec tous mes médecins

j'ai torché une lettre à ce rhumato qui ne respecte pas le patient, mais j'avoue que je n'ose la lui faire parvenir, elle  est ..dure.. mais dit la vérité...j'attends de revenir de vacances..on verra. je crains qu'il la montre à tous les médecins de ma ville et que ceux-ci se méfient de moi..pourtant, que de bons rapports j'ai avec mes praticiens...on se souhaite même la bonne année

eh bien avec l'autre taré, ce ne sera pas "bons voeux", mais "bon vent"...quant au tiers payant qu'il est obligé de faire aux handicapés, lui le refuse, il a peur de ne pas avoir l'argent tout de suite...grrrr

s'il me nuit encore, j'écris au ministre de la santé..

bisous d'une mimi révoltée