Bonjours mes cotonnettes!

Quel vent froid souffle sur mon village! il est vrai que je suis située en hauteur.

Hier, je suis allée à la rencontre du vieux monsieur, sans son chien maintenant, puisqu'il est parti au paradis des chiens en début d'année. Nous nous sommes assis sur un banc, dans le square, au soleil, et avons bavardé un long moment. Je lui ai confié mes soucis de prothèse et, comme il est ancien médecin, il m'a rassurée. Je pourrais écrire une belle histoire sur ce monsieur et moi. je le vois depuis 15 ans. mais qui la lira? elle n'intéressera que moi. Pourtant l'histoire est belle et si peu banale.  une amitié particulière. Entre nous, il y eut l'échange de poèmes  à faire pleurer... parfois nous ne parlons pas pendant deux minutes et nous sourions, l'un comprend l'autre dans son silence.

J'ai quitter mon ami de square puis, chemin faisant, je suis allée chez le petit cordonnier qui rallonge mon talon gauche et racourit le droit, mais ce n'est pas assez!  il manque encore un centimètre...je claudique de plus de 2 cm...c'est mon bassin qui va encore basculer..

vers 17h 30, je suis rentrée, j'avais pris le tram, en arrivant à la maison, j'ai vu mon GEGE le pinceau à la main, comment ne pas rire...

Puis la journée  se termina gentiment devant un film et un gratin dauphinois, avec mes nouveaux meubles éclairés..On se sentait bien! j'avais le moral remonté...pour combien de temps? 

je change bientôt de canapé, je pense  à deux canapés deux places  gris clair et accoudoirs gris rat. je vais voir tout ça cet après midi, ou lundi, il y a encore la cabane à finir de peindre.

bisous mes amies

mimikipeint