L'ingratitude est la porte par où sortent ceux que la reconnaissance embarrasse, disait Louis Joseph Mabire.Ou encore la fille d'une âme basse, égoïste … disait Charles Dubois.

Combien de parents subissent des reproches de la part de leurs enfants ? Combien ont été abandonnés jusqu’à la venue du notaire ? Combien de parents n’ont pas su se défendre, se contentant de souffrir, n’ayant jamais le dernier mot, ne pouvant plus faire marche arrière pour réparer leurs petites erreurs du passé, reprochées, sachant aussi qu’ils n’ont pas toujours été plus que parfaits, mais, où se trouve-t-elle la perfection ?

Que les parents qui n’ont jamais fait d’erreurs avec leurs enfants jettent la première pierre à l’auteure.

 

Certains enfants n’acceptent pas un divorce, d'autres en profitent, d’autres vont reprocher à leur parents d’être trop protecteurs… En fait, d’aucuns ne sont jamais satisfaits… l’ingratitude alors s’installe. Les souffrances morales avec. Les vies se brisent, les cœurs aussi.

 

***

passez une douce journée mes amies

**

mimi