Bonjour les amies

Oui, si les coïncidences avaient un sens?

Pour la petite histoire:

Hier au soir, nous ne savions pas trop quoi manger. Nous décidâmes alors d'aller dîner dans un resto, retiré un peu de la ville. Près de nous , un couple. Puis un enfant hurlait dans le resto, c'était insoutenable et, avec le couple, nous ne comprenions pas que les parents le laissaient faire sans rien dire.  Manger avec comme musique des cris perçants d'enfant, c'est stressant.

De fil en aiguille, nous bavardâmes avec ce couple sympa.

La dame était berrichonne , comme moi, et avait pile l'âge de Gégé. Elle avait une polyarthrite, comme moi ,et avait été en pension dans la même ville que moi, le lycée juste à côté du mien.

Le Monsieur, lui avait pile mon âge et était parisien, comme Gégé, les même idées sur tout...

Vers 22h, nous décidâmes enfin à rentrer chez nous, car eux habitaient dans leur Berry et devait faire plus de 200km.

Nous ne les reverrons peut-être jamais. Quoique la dame m'a dit connaître le salon du livre de Châteauroux où je vais dédicacer. J'espère la voir un jour devant mon stand.

La vie est faite de petites fleurs de bonheur, comme ça, et c'est super. 

Je trouve que les gens ne se rapprochent pas assez, on se méfie de tout le monde alors que, parfois, notre proche voisin gagne à être connu.

***

bisous à toutes

mimi

Un clin d'oeil à sensitive et sa recluse