C'est de la folie! l'hiver nous restons enfermés car il fait froid ou il pleut des cordes et voilà l'été 2017 en canicule où nous sommes presque bien qu'à l'intérieur au frais.. la nuit je laisse tout ouvert et je ferme sur le coup de 9 h du matin, ainsi j'ai 26 dans le salon.

J'attends toujours ma nouvelle clime dans la véranda où ce lieu est insuportable....les tomates grillent, les feuilles sont jeunes, bientôt on nous interdira d'arroser.

On nous conseille de rester au frais, mais..pensons un peu à ceux et celles qui bossent.  Je me souviens, dans mon bus, à travers le grand pare-brise, le thermomètre était monté à 60°, et je roulais coûte que côute... le soir mon pantalon et ma chemise était trempés...aujourd'hui ils ont enfin la clime et c'est tant mieux!

et celles et ceux dans les bureaux sans clime car le patron est radin, si..si..ça existe...mon Dieu, je pense à eux et à elles. mon fils en andalousie le nez dans les fours!...je voudrais gagner 60 millions d'euros pour qu'il arrête de bosser. Il rentre chez lui sans clime et son appart est au soleil l'après midi, une chance il a la piscine et la mer.

ma piscine ne cesse d'avoir des algues, on la traite tous les jours, pourtant elle n'est chauffée qu'avec le soleil l'été.

Les courses sont faites le matin et le soir tard je marche dans la nuit, à travers les champs de blés et les haricots ( c'est nouveau ça vient d'Amérique) pouR les animaux. vaches , chèvres...je suis bien, je marche au beau milieu de la route, pas une voiture... parfois je passe dans des endroits noirs et à force de marcher, je m'y habitue...

Puis je rentre vers  minuit et je n'arrive pas à dormir!

hier je ne suis pas allée au salon de rue, trop chaud! Gégé a voulu seul y allé, il a vendu 7 livres et est revenu sur les genoux. il dormait debout le soir!

Allez, pour celles le peuvent, restez au frais et buvez sans même avoir soif.

bise de mimi