Coucou les amies,

Qu'est-ce que le bon à tirer? 

C'est tout simplement un livre qui arrive de chez l'imprimeur afin que l'écrivain le regarde sur tous les côtés pour voir si un défaut n'y appararaît pas!

Le mien vient d'arriver! Il est parfait, sauf peut-être le papier des photos en milieu de livre, alors je vais dire à l'imprimeur qu'il me sortent les 500 autres, avec un papier photo plus épais.

la couverture avec dessus: le square François Sicard, à Tours. On peut y voir la cathédrale St-Gatien entre les deux connifères, ainsi que la statue de Michel Colombe, scupteur célèbre, et un fantôme qui hante...entouré de son aura

La quatrième de couverture appelée encore : synopsis

***

Dans une petite semaine, ils seront tous dans le bureau de l'éditeur.

***

 Ainsi commence le livre en première page

la suite laisse rêveuses et rêveurs, celles et ceux qui aiment le romantisme et le monde mytique

 

***

    Laura est une grande rêveuse au cœur d’enfant gonflé d’amour. Elle s’attache beaucoup aux êtres, riches ou pauvres, aux fleurs, aux arbres, aux oiseaux, aux insectes et à toutes les choses de la terre qu’elle rencontre sur le chemin de son existence, mais aussi à sa liberté de penser.

 

   Elle est autodidacte, fière de l’être, mais pas toujours sûre d’elle. Elle montre parfois une modestie et une naïveté à faire pleurer. L’humilité étant la beauté de l’âme et la pudeur de l’esprit, dans ce récit, elle préfèrera être tutoyée par Honoré de Balzac pendant leur conversation utopique dans le square François Sicard. Mais la modestie n’est-elle pas inséparable du vrai mérite?

 

 

      Entrez dans son univers sur la pointe des pieds, afin de comprendre que, pour elle, ses rêves deviennent importants et parfois indispensables à sa vie.

 

***